Lexique de l'assurance Celside : Franchise

Retour au lexique

Le terme de franchise désigne la somme d’argent qui reste à charge de l’assuré, c’est‑à‑dire la somme qui n’est pas remboursée par l’assureur dans l’hypothèse d’un sinistre.

La franchise est-elle obligatoire en cas de sinistre ?

Le paiement d’une franchise n’est pas systématique. Chez certains assureurs, l’indemnisation est accordée à l’assuré sans que celui‑ci ait besoin d’avancer de frais ou de payer une somme en plus de sa cotisation d’assurance. Toutefois, afin de connaître précisément les conditions d’application d’une franchise, il est nécessaire de se reporter à la notice d’information de votre contrat d’assurance.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le calcul (montant ou pourcentage) et la nature de votre franchise sont notifiés dans votre contrat d’assurance. Il existe deux sortes de franchises : la franchise dite « absolue » et celle dite « relative ». Dans le premier cas, la franchise est toujours déduite de l’indemnité que vous verse l’assureur. L’assuré ne touche donc rien si les dommages restent inférieurs à la franchise. Dans le second cas, la franchise représente une sorte de seuil à atteindre en dessous duquel les dommages restent à votre charge. Ce seuil, une fois atteint, vous permet en revanche d’être remboursé intégralement.

Besoin d'aide ?
04 75 73 01 26
Prix d'un appel national

Du lundi au vendredi de 9h à 19h